The Ragtime Rumours @ EBC 2018Le groupe néerlandais The Ragtime Rumours a remporté le 8ème European Blues Challenge qui s'est tenu à Hell, Norvège du 15 au 17 mars 2018. La compétition était cette année très serrée et les autres groupes qui complétaient le palmarès n’étaient pas très loin.

Le classement:

  1. The Ragtime Rumours (NL)
  2. Fried Okra Band (DK)
  3. Vitor Bacalhau (PT)

Félicitations au trio de tête, ainsi  qu’au suisses Amaury Faivre duo, qui ont pris la 4ème place ! Bravo ! La qualité technique et la variété de leur prestation a plu aussi bien au public qu’aux spécialistes du blues. Après le 3ème rang de Pascal Geiser l'an dernier, la Suisse montre qu'elle est un des piliers du blues européen !Amaury Faivre Duo @ EBC 2018

Nos remerciements aussi à Kjell Inge Brovoll et à tout son staff de "Blues in Hell", pour une organisation parfaite et un excellent accueil. Et l'an prochain nous irons nous réchauffer aux Açores !

--> More photos

Comment (0) Hits: 571

(Intererview not yet available in Italian, please let us know if anyone can translate this, or use google translate)

Je reçois Amaury Faivre et Yves Staubitz pour la Swiss Blues Society, qui ont accédé aux demi-finales de l’International Blues Challenge (IBC), à Memphis, en catégorie solo/duo. C’est une consécration en soi pour un groupe européen d’arriver si loin dans ce concours international qui voit se produire les meilleurs groupes de blues américains et quelques européens.

Accès à la version audio (français) de l'interview.

Swiss Blues Society : Nous allons entrer directement dans le vif du sujet : comment s’est déroulé le concours ?

Yves : D’une manière intense quand même !

Amaury : Beaucoup de choses !

SBS : Commençons par le début, vous êtes arrivés à Memphis sans instruments ?

Yves : Exactement !

Amaury : On est arrivé sans guitares, parce qu’on a des belles guitares qu’on a un peu peur de faire voyager dans l’avion et donc on a un peu galéré au début parce qu’il a fallu trouver des guitares. J’avais un contact d’un gars qui m’avait dit que c’était bon, mais en fait sur place on n’arrivait plus à le joindre…

Yves : Ca commençait avant, il y a des site, des magasins de musiques qui louent des instruments et tu t’y rends, mais c’est beaucoup plus difficile que prévu, tu n’arrives pas avoir ce que tu veux, ou alors peut-être, mais c’est pas sûr… et c’est là qu’Amaury a eu un contact.

Amaury Faivre DuoAmaury : Chaque magasin de musique me renvoyait vers un gars qui n’avait pas de boutique. Le gars se baladait en camion dans la ville, tu l’appelles, il te dit « OK, je suis là dans 30 minutes », il arrive, te donne les guitares, tu paies cash, tu n’as pas de facture et quand tu rends la guitare, c’est un autre gars qu’on n’a jamais vu qui arrive et tu lui donnes la guitare. Et là on s’est dit qu’il y a une différence culturelle quand même. Ca c’est bien passé, finalement on avait quand même d’assez bonnes guitares.

Yves : mais c’était assez compliqué : la veille du concert, on n’avait toujours pas de guitares !
Amaury : Le concours ouvrait le mardi soir, il y avait plusieurs choses dans la ville et notamment une soirée dans une église, une superbe église toute en ruine qui était magnifique, dans laquelle Martin Luther King prêchait régulièrement. Il y avait là tous les groupes internationaux comme nous, qui faisaient des passages de 15-20 minutes et du coup on a pu rencontrer pas mal de groupes qui faisaient la compétition. Une bonne soirée !

SBS : dans l’église c’était juste pour vous présenter ou c’était déjà noté ?

Amaury : Non, c’était hors concours.

Yves : C’était juste comme ça ! Il faut préciser qu’il faisait -15°C

Prix pour Hannes Anrig

HannesArnigBBSAward2016

Pour son travail acharné pour promouvoir le blues et le vieux jazz en Europe dès le début des années 70, et plus spécialement la musique de la Nouvelle-Orléans, pour les concerts ou la production pendant plus de 15 ans d'innombrables et incroyables albums avec le top des musiciens de la Nouvellle-Orléans sur son label Blueshouse Productionw, mais aussi pour l'organisation de rencontres et d'évènements avec des musiciens de la Louisiane partout en Suisse. Pour son travail actuel dans le Vallemaggia Magic Blues Festival  et comme membre foundateur de la Swiss Blues Society, le vainqueur dans la catégorie Production est Hannes Anrig, Blueshouse Productions (Suisse)   

 

Comment (0) Hits: 1521