Salut Pascal, est-ce que tu peux te présenter en quelques mots et nous dire comment tu es arrivé au blues ?

Je m’appelle Pascal Geiser et je viens du canton de Soleure et j’ai été contaminé par le blues quand j’étais très petit. Mon père m’amènait souvent avec lui aux répétitions de son groupe de blues.

Comment as-tu décidé de participer au Swiss Blues Challenge, est-ce que c’était une motivation personelle ou quelqu’un t’a-t-il encouragé à le faire ?

J’en avais entendu parler et je me suis dit:  "Et pourquoi pas ?". Avant tout j’étais très motivé par la perspective de pouvoir jouer à Memphis si je gagnais.

Tu as représenté la Suisse au International Blues Challenge un peu plus tôt cette année, est-ce que tu peux nous dire quelques mots sur cette expérience ?

 Eh bien ce fut probablement la meilleure expérience que je puisse faire en tant que musicien de blues jusqu’à aujourd’hui. C’était absolument fantastique de pouvoir représenter son pays dans la Cité du Blues, la musique que j’aime tant. C’était comme une gigantesque réunion de famille ! Tous les musiciens sont là pour une seule raison, leur amour du Blues ! Et tu ressens cela à chaque instant. Je n’étais pas seulement à Memphis, mais j’en faisais partie ! (C’était d’ailleurs la déclaration d’un américain après notre spectacle, qui m’a beaucoup touchée).

Le European Blues Challenge débute bientôt (6-7 avril), est-ce que tu prépares cet évènement d’une manière particulière ?

Comme avant l’IBC, nous allons répéter la séquence exacte de notre show et mesurer précisement le temps. Parce qu’il y un temps imparti qui doit absolument être respecté.

Nous ne réajusterons pas ou ne présenterons pas de chansons spéciales ce soir-là. Nous jouerons une partie de notre répertoire habituel adapté au temps qui nous est accordé. Je me réjouis et suis impatient d’y être !

--> http://www.pascalgeiser.com

  • No comments found
Add comment