Hard Times Need Hope - HART FOND collecte de fonds

Hard Times Need Hope 



Iniciative lancée par: Lilly Martin, Mikey Wunderbar, Richard Koechli, Michael Dolmetsch

Une campagne de collecte de fonds pour  HART Funds of the Blues Foundation
Le blues a révolutionné la musique et son rayonnement est toujours intact. Mais dans le pays d'origine, les États-Unis, il y a de grandes difficultés économiques et sociales dans la scène actuelle du blues, qui a été encore intensifiée par la pandémie de Covid19. Par respect et gratitude pour le lieu de naissance du blues, quatre musiciens de blues suisses sortent maintenant la chanson "Hard Times Need Hope" et lancent une campagne de collecte de fonds pour le fonds HART de la Blues Foundation pour les musiciens de blues américains* dans le besoin. "Parce que nos temps difficiles en Suisse ne sont pas aussi durs que ceux de nos collègues* aux États-Unis", déclare Lilly Martin.

SINGLE PRE-ORDER

Tous les bénéfices de la vente de cette chanson seront intégralement versés au fonds HART d'ici la fin de l'année 2020. En même temps, nous vous demandons de faire des dons individuels directement à HART FUND (Veuillez remplir le champ "province" dans le formulaire de don (par ex. Berne) ! Ajoutez également un commentaire (par exemple "Temps difficiles...") dans la section des notes pour indiquer l'impulsion du don. Merci beaucoup)

La chanteuse new-yorkaise Lilly Martin, qui vit en Suisse et est nominée pour le Swiss Blues Award de cette année, a écrit une ballade soul saturée de blues avec le pianiste et producteur Michael Dolmetsch. Il est porteur d'un message d'espoir pour tous ceux qui ont vécu des moments difficiles. Avec Mikey Wunderbar (un jeune artiste de blues, d'indie et de soul en pleine ascension) et Richard Koechli (un musicien de blues et auteur de musique plusieurs fois primé), un enregistrement en studio à distance a été réalisé pendant la crise de Covid19. Les voix exceptionnelles de Martin et de Wunderbar se fondent en un duo entraînant, Koechli inspire en outre le morceau avec sa guitare blues aiguisée comme un rasoir, Dolmetsch donne à la production une touche du célèbre son de Memphis. Le clip vidéo qui l'accompagne donne un aperçu précis de la séance de confinement spontané.

HARD TIMES NEED HOPE Youtube Video

Lilly Martin (www.lillymartin.com)
"Nous sommes tous redevables et redevables à cette grande forme d'art américaine. Sans le blues, je ne serais pas ce que je suis, et je ne pourrais pas survivre en tant que musicien. Oui, nous aussi avons souffert du virus Covid19 et avons annulé des concerts, mais nous sommes conscients que nos "temps durs" ne sont pas aussi durs que ceux de nos collègues musiciens aux États-Unis.

Mikey Wonderful (www.soundcloud.com/mikeywunderbar)
"La chanson et le message m'ont touché dès le début. Pour de nombreux musiciens*, la crise n'est pas encore terminée ; certains d'entre eux ne peuvent pas se produire pendant longtemps et ne reçoivent pas d'aide sociale. Pouvoir utiliser ma voix, qui a été influencée de manière décisive par le blues, pour des artistes américains me rend heureux.

Richard Koechli (www.richardkoechli.ch)
"Le blues m'a libéré". Lors de mon voyage de découverte des racines de l'âme musicale afro-américaine, je suis devenu reconnaissant, mais aussi triste et en colère - à cause de toutes ces injustices historiques et actuelles. Maintenant, je suis reconnaissant de pouvoir rendre quelque chose de petit à la source de cette merveilleuse culture avec cette chanson.

Michael Dolmetsch (www.theloop.ch)
"Les musiciens américains* sont particulièrement touchés. Pour nous tous, le blues est une inspiration sans fin, c'est pourquoi la célèbre Blues Foundation et ses différentes fondations devraient être soutenues par cette chanson - pour rendre quelque chose à ceux qui nous ont influencés tout au long de notre vie.